Login Auto ?
Mot de Passe Oublié ?


Les News du JdR

  • Conventions semaine 36
  • Le Grand Sondage
  • Conventions semaine 34
  • Knight 1.5
  • Berlin XVIII revient
  • Questions Fréquement Posées

  • F.A.Q. du Site
  • F.A.Q. Jeu de Rôle
  • F.A.Q. Joueur
  • F.A.Q. MJ


  •  
    Les Perles de Liber
    Anima, quand on va s' écraser !

    SPOIL quête du livret de l' écran du maître !


    Mes Pjs à ANIMA (un Tao, un Explorateur, et un Maître d' arme), dans un moment de tension extrême:

    Leur zepplin va s'écraser sur une île ! Les commandes de direction sont détruites ! Mais que faire ?

    *Eclair de génie traversant l' esprit du Tao*

    Tao: _Hey les mecs j' ai une idée ! On a qu' à prendre tous les matelas du zepplin et les mettre à l' avant pour amortir le choc !


    Tout pourrait s' arrêter là... mais:


    Le reste des PJs: _Oh ouais! C'est une bonne idée !


    *Mj ne sachant plus quoi faire entre le rire et la consternation*


    Une autre partie avec : un fanatique religieu, un guerrier, un convocateur et un guerrier acrobate.

    La ville est disputée entre l' homme mis en place par les régents du pays et le riche commerçant local. Ils doivent retrouver un homme qu'ils devaient escorter mais qui a disparu. Ils comptent alors mener la zizanie entre les deux pour savoir lequel des deux est responsable.

    Le fanatique et le guerrier acrobate vont chez l' homme politique et les deux autres chez le commerçant.
    Pour pouvoir enquêter, ces deux derniers décident de se faire recruter au service du riche homme. Après avoir montré pendant une semaine leur habileté et leurs compétences, le guerrier est embauché aux cuisines et la convocatrice au service de chambre. Ils retrouvent les deux autres:

    PJs:_Ca y est !!!!!!!! On s'est fait embaucher !!!!!
    PJs2 (morts de rire depuis le début):_Et les renseignements ?
    PJs:_...
    (ils n' y pensaient plus...)

    *Moment de solitude partagé*


    Homme tronc niveau 10
    En parlant avec mon MJ de Naheulbeuk sur liber, je lui demande comment j'ai fait pour avoir mon niveua 2 alors que je suis dans le groupe depuis moins longtemps que d'autres joueurs. Celui-ci me répond que les mutilations, même évitées en utilisant un point de destin donne de l'expérience. Je lui répond:«Je crois que je vais garder cette information pour moi, sinon on va rapidement ce retrouver avec un groupe d'hommes troncs niveau 10».

    De circonstances


    Partie de Shadow World, un univers utilisant les règles de Rolemaster.





    Les PJ, capturés en plein chaos par une foule de villageois, sont attachés, la tête en bas, sur la place du village, prêts à être lynchés comme serviteurs de forces ténebreuses...



    La "paladine" du groupe, charismatique et tchateuse, décide de les convaincre de leur bonne foi.



    Le PJ peu inspiré ne trouve pas les mots, décide juste de lancer les dés.



    Raté critique.



    Le PJ, plus insipiré après le lancer de dés, prenant la voix de Bozo: "Holalala les petits n'enfants, ce n'est pas bien! je suis le président de la république!!!"



    Ils s'en sont sorti, mais je crois qu'elle a eu une visite de sa déesse quelques temps après...


    Shadowrun, des sensations pures.


    Tout d'abord, je replace le contexte.



    Shadowrun est un jeu de rôle cyberpunk se passant dans un univers futuriste ou se mêle magie et technologie de pointe.

    Les PJ sont souvent des mercenaires un peu marginaux opérant dans l'ombre, pour différentes missions : infiltration, collecte d'informations, extraction, vol, assassinat, etc...



    Avec 3 autres joueurs (+ un maitre du jeu) je joue une campagne se déroulant en grande partie à Seattle en 2057.

    Nous comptons :

    - Une jeune hackeuse humaine, genre fifille à papa le jour et pirate informatique la nuit (16 ans).

    - Un Shaman humain d'une trentaine d'année, genre Greenpeace & co (TerraFirst exactement).

    - Un jeune Orc ganger et éveillé magiquement (17 ans).

    - Un vétéran mercenaire, associal, misanthrope, raciste, j'en passe et des meilleurs (39 ans).



    Inutile de dire les attributions de chacun... les descriptions parlent d'elles même.



    Bon, malgré cette composition plus ou moins bancale d'un point de vue roleplay, nous parvenons à réaliser quelques missions avec succès. Ainsi nous attirons l'intention d'un commanditaire haut placé qui nous offre notre première excursion hors Seattle : Direction New York. Pour y rechercher une détective privée portée disparue.



    Premier indice : Un bar où elle était censé enquêter sur les agissements d'un gang de rue, les "Fitzers".

    Le Body Lass, dernier endroit où elle s'est rendue après qu'on n'ai plus de nouvelles de sa part.

    Nos personnages s'y rendent, sans prétention, à la collecte d'infos.



    Une fois sur place, la petite hackeuse s'infiltre dans le réseau local et nous informe que le lieu n'est pas sécurisé. Il n'y pas de caméra, ni de portes blindés. Du moins a priori.



    Nous entrons donc part la porte d'entrée.

    Mon personnage (le vétéran) se rend au bar, pour la commande. L'orc et l'hackeuse se dirige vers une table libre. Il y a une vingtaine de personnes dans la salle.

    Le shaman remarque un homme prêt du billard, qui semble assez charismatique, et relativement important pour les gens présents (attitude respectueuse, magnétisme naturel, etc...).



    C'est là que la première couille se déroule.

    Notre ami shaman, ayant probablement eu une poussée éclair de testicules, se dirige sans attendre vers l'Appolon local.



    Mec! Faudrait qu'on discute un moment tout les deux. J'aimerais qu'on cause des activités... en sous-sol. Tu vois ?



    Réaction immédiate du PNJ.



    Putain! T'es qui connard?! Dégage bordel! Dégage!



    Et de joindre les gestes à la parole : un claquement de doigt et deux gorilles (troll et orc) assient en fond de salle de venir gentillemment faire comprendre à notre Shaman qu'il n'est pas le bienvenue en ces lieux. Pour résumé : ils l'attrapent sans ménagement et commence à le trainer vers la sortie.

    Notre ami hippie ne se démonte pas et invoque un esprit de l'air... de puissance 7.



    Premier ordre : Aide moi à me dégager de ces deux brutes (jusque là, ça va).

    L'esprit se matérialise et commence à viander les deux portes-flingues.



    Tour d'initiative, le combat débute pour ceux qui veulent.

    Je fais un jet magistral (24) qui me permet d'agir en premier.

    Je quitte furtivement le bar pour essayer de venir pointer une arme dans le dos du chef ganger (et ainsi au prochain tour, essayer de parlementer plus facilement).



    Au tour de l'esprit (et là c'est le drame). Le shaman donne son second ordre :



    Ravage les! Lance le sort Tempête! (Au niveau 7 de puissance...)



    Le MJ lance ses dés : 23 points de dégats.

    Tout le monde est touché, sauf le Shaman évidemment.

    Pour plus de clarté dans ce qu'il va se passer, je résume l'état et la résistance des trois autres persos :



    - J'ai 12 PVs (case d'encaissement physique) et je meurs si j'atteins -8 PVs (entre 0 et -7, je suis inconscient et mourant)

    - L'orc a 15 PVs (case d'encaissement physique) et meurt si il atteint -12 PVs (entre 0 et -11, il est inconscient et mourant)

    - La hackeuse a 10 PVs (case d'encaissement physique) et meurt si elle atteint -5 PVs (entre 0 et -4, elle est inconsciente et mourante)



    Maintenant le quart d'heure américain :



    - Mon jet d'encaissement (constitution 7 + armure impact 4, soit 11 dés) donne 4 réussite. J'utilise un point de chance : 3 réussites supplémentaire. J'encaisse donc 23 points de dégats - 7, soit 16 points de dégats.

    Je tombe à - 4 PVs.

    - L'orc est plus robuste, il réussit à rester conscient à 1 PV, mais il est méchamment blessé.

    - L'hackeuse est tuée sur le coup.



    Le Shaman met quelques instants à réaliser sa connerie, et reste béat comme un con au milieu de la salle.

    L'orc, essaye tant bien que mal de se soigner et d'en faire de même avec moi. Il parvient à me stabiliser avec un médikit. Toutefois je suis toujours inconscient.

    Entretemps, les renforts du gangs se pointent : cinq PNJ surarmés qui n'ont aucun mal à maitrisé le shaman qui se remet difficilement de son action, et l'orc en piteux état. Ils les mènent dans les sous-sols du bar pour les faire parler.



    Le shaman parvient à retrouver ses esprits un instant et charge son invocation -télépathiquement- de venir me soigner. Dernière erreur, il ne lui dit pas de me prévenir où ils se trouvent.

    L'esprit me soigne et me ramène dans la conscience.

    Mon personnage constate qu'il se trouve dans le bar, complétement ravagé. La jeune hackeuse est morte, la plupart des clients aussi. Aucune trace du shaman et de l'orc. Vu le boucan, vu le quartier, la police risque de pas tarder à se pointer... mon perso ne réfléchit pas plus longtemps et se casse !



    Dans les sous-sols, l'orc et le shaman finissent rapidement par se faire exécuter d'une balle dans la tête.



    Bilan : Je suis le seul survivant.


    La blague du barbare

    Une suite de la blague du pirate.

    Ouaip... moi dans ma tribu, c'est pareil avec le forgeron... il s'appelait Grodé bill...enfin bref...il lui est arrivé presque la même histoire, à part que lui, il avait des morpions qui le démangeaient...

    Le lendemain de sa greffe avec le crochet, il a voulu se gratter.les coucougnettes...

    Il est mort d'une hémorragie...

    Barbak s'arrête net, entendant le cri....

    Whoua, on dirait le cri que grodé bill a fait lors de son...euh.... y'a un sort de bruitage dans ce donjon, pour les histoires qu'on raconte ou quoi ?


    blague de pirate
    Encore une fois, c'est dans le donjon de naheulbeuk que cela se passe.

    Après un rude combat, durant lequel notre prêtre samonn s'est crévé un oeil, qu'il a récupéré grâce à un point de destin, notre nouveau compagnon gado le pirate raconte une blague :

    " Un oeil tomate... ça me rapel une histoire!! Où il n'y a ni tomate ni jus d'ailleurs mais un pirate qui a perdu son oeil!"

    Après une courte pause le pirate reprends sa narration:

    " Alors voila c’est un corsaire et un pirate qui discutent à la taverne.
    Le pirate a une jambe de bois, un crochet à la place de la main droite et un œil de verre.
    - Comment ça vous est arrivé, cette jambe ?
    - Une mauvaise journée: j’étais tombé à la mer. Au moment où mes hommes m’ont tiré hors de l’eau, un requin berserk est arrivé et m’a happé la jambe.
    - Et le crochet ?
    - Au cours d’un abordage, j'ai tiré un triple 1 au dé d'escalade donc échec critique: j’agrippe le bastingage du bateau ennemi et je me plante le doigt avec une écharde pendant un ivrogne de mon propre équipage me tranche la main avec une hache durandil.
    - Et votre œil de verre?
    - Oh ça c’est une mouette qui m’a lâché une fiente dans l’œil.
    - Encore un échec critique ?
    - ben non, c’était le premier jour où j’avais mon crochet !"

    réaction du paladin spylon :
    Hurhruhrhurhrurhf

    Mauvaise volonté contasieuse

     Samonn pose son tisonnier en équilibre sur la pointe et le laisse tomber pour voire dans quelle direction il va pointer.

    -C'est la technique du grand explorateur Tadubaule, qui est mort en cherchant des toilettes dans un camp orc.

     

    Le MJ: tu as réussi a placé en équilibre parfait ton tissonier, qui tient en équilibre a la vertical

     

     -Ha ben merde alors, je crois qu'il va falloir retrouver le nain pour qu'il creuse un tunnel pour aller vers le bas.


    De l'art d'obtenir une réponse...

    Assis dans une taverne, Luigi le noble vodacce et Neliga, borgne castillane, tentent d'obtenir chacun l'un de l'autre des informations, tout en n'exposant pas trop leurs véritables dessins à une personne qui leur est somme toute encore inconnue. Et il faut l'avouer, c'est chose ardue.

    Passant à tout autre chose Luigi embraye : "Tu es vierge ? Oui pourquoi une telle question ; je me suis rendu compte que statistiquement tu répondais à une question sur deux ... "Tu es vierge" ou "qu'est ce que tu sais faire comme métier". J'approfondirai la question à laquelle tu répondras, bien sûr.

    Et ça a marché, elle a répondu.


    L'orientation à la galloise

    Partie du donjon de Naheulbeuk. Le MJ demande aux joueurs de choisir une direction. Le ménestrel a une idée :

    "Faisons la main gauche ! On prend une poignée de pierres on la lance en l'air on en attrape le plus possible de pierres, on regarde si il y a un nombre pair ou impair de pierres dans la main.

    On jette une seconde fois les pierres restées en main on en ratrappe le plus possible, et on regarde si il reste un nombre pair ou impair. Si on a pair & pair, on tourne à droite, si on a impair et impair on tourne à gauche, si on a pair et impair on va tout droit, si on a impair et pair on fait rien, et comme on est trop adroit, on passe à la main adroite !"

    "Pour la main adroite on prend une poignée de pierres on la lance en l'air on en attrape le plus possible de pierres, on regarde si il y a un nombre pair ou impair de pierres dans la main.
    On jette une seconde fois les pierres restées en main on en ratrappe le plus possible, et on regarde si il reste un nombre pair ou impair. Si on a impair & impair, on tourne à droite, si on a pair et pair on tourne à gauche, si on a impair et pair on va tout droit, si on a pair et impair on fait rien, et comme on est pas assez adroit, on passe à la main tremblante !"

    "Pour la main tremblante on met son bras tout droit, et on attend que ça tremble, on regarde dans quelle direction et on y va ! Si ça marche pas on prend une direction au hasard"

    Crincrin (le ménestrel) fait un large sourire après les explications.

    Réactions mitigées...

    Le paladin, malade : Par Dlul, j'ai encore plus mal à la tête qu'avant.
    Le nain : Utiliser des pierres comme de vulgaires dés de hasard, non mais j'aurai tout entendu dans ma vie ! Crincrin mon ami vous ne respectez donc rien ?
    Le gobelin, enthousiaste : C'est facile, c'est cool, car ça me rappelle un jeu qu'on joue dans les grottes... Le Slouby...


    Vampire: Quand le prince a de l'humour


    Arrivé à un ami pendant une partie de vampire: mascarade sur table.

    Le prince envoie le groupe pour retrouver un vampire en fuite dans une autre ville. Le prince ne pouvant pas lancé une chasse au sang dans la ville où le fuyard se trouve. 

    Le prince fait donc jouer ses relations pour affréter un cargo, avec les joueurs caché dans un conteneur à marchandise pour qu'ils puissent arrivé discrètement (un des joueurs qui vient de rejoindre le groupe ayant accidentellement mis le feu à le demeure du prince de la ville où ils se rendent dans une autre partie). Étant donné que les joueurs ne peuvent pas voir dans le noir, ils passent le voyage caché dans une pile de tube inconnu. Arrivé à destination, leur contact vient ouvrir le conteneur. Surprise, ils étaient dans un tas de tube de crème solaire.

    Un PJ répond: «Si j'avais su que le prince avait le sens de l'humour, je lui aurais dit que c'est moi qui avais couché avec sa fille».

    Difficile de reprendre le jeu. Au final, le fuyard à tué la moitié du groupe (les vieux routards du JDR, les meilleurs partent en premier pour une fois). Les boulets de services se faisant tuer par le prince de la ville où se trouvait le fuyard, quand ils ont voulu lui demander de l'aide (ce qui était interdit par leur employeur) et qu'ils ont voulu lui vendre le conteneur de crème solaire.




    Enregistrement(s) 11 à 20 sur 348
    <<< Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 >>>



    --- Pas de connectés ---

  • Université de Magie de Beauxbatons
  • Les Chroniques de Berklee
  • Cologne By Night
  • TIERS AGE
  • San Francisco by Night
  • Vampire le Requiem : Paris
  • plage de sang
  • Mutants et Savants (MUTS)





  • 1 Membre Connecté

    Powered by
    TheORCS v3.80.03
    IDDN Certification